Chargement...
Aller au contenu principal

Transports et économie

La fluidité du trafic sur l’ensemble du territoire du canton et une bonne accessibilité dans les centres urbains, notamment en Ville de Genève, font partie des conditions-cadre indispensables pour que Genève conserve une économie prospère et dynamique.

30km/h
généralisé

Pourquoi maintenir le 50 km/h sur les routes principales ?

  • Pour assurer une cadence optimale des transports publics
  • Pour éviter le report de trafic dans les rues de quartier
  • Pour rester dans l’esprit de la loi (LMCE) votée par le peuple

Après une analyse globale fondée sur des critères tant techniques que législatifs ou d’exploitation, il ressort que le maintien du 50 km/h sur les routes principales offre le meilleur compromis pour l’écoulement du trafic routier dans son ensemble, et ceci pour les usagers suivants :

  • Les transports publics restent en mesure de tenir leurs cadences sur les routes affectées à la circulation.
  • Les e-bikes rapides (45 km/h) peuvent exploiter leur potentiel sur les routes principales, alors que les lents (25 km/h) bénéficient d’un cadre plus sûr sur les rues d’intérêt local (dites routes du réseau secondaire).
  • Les transports de marchandises bénéficient d’accès clairs pour le ravitaillement des centres urbains.
  • Les véhicules individuels motorisés (voitures, motos, scooters) bénéficient de voies d’accès dédiées plus efficientes pour quitter une localité ou y entrer.
Genève Mobilité